Download E-books Gestes d'humanités : Anthropologie sauvage de nos expériences esthétiques PDF

By Yves Citton

Nos gestes en savent et en font plus que nous. Parce qu’ils se situent à l’interface entre nous et les autres, ils font émerger – à travers nous – des processus constituants qui dépassent nos intentions et notre rationalité conscientes. Parce qu’ils sont visibles à autrui, ils insèrent leur mouvement dans une dynamique collective qui déjoue les illusions de notre souveraineté individualiste. Parce qu’ils peuvent investir cette visibilité de l. a. strength de transformation propre à l. a. feintise, ils ouvrent des views capables de repousser les limites de l. a. réalité. 

Au carrefour d’une anthropologie « sauvage » et d’une archéologie des médias, cet essai envisage nos expériences esthétiques en termes de gestualités affectives, immersives, opinions, créatives et finalement mystiques. Il caractérise notre époque historique par une rigidity conflictuelle entre les programmations déshumanisantes qui los angeles pénètrent toujours plus intimement (à grands renforts de machines informatiques et bureaucratiques) et les inflexions gestuelles qui constituent le réceptacle de nos humanités. Si nous devenons nous-mêmes en apprenant à habiter gestuellement ce qui nous occupe, alors c’est de ces gestes d’humanités que dépendent à l. a. fois l’avenir de nos cultures et los angeles poursuite de notre humanisation. 

Yves Citton est professeur de littérature à l’université de Grenoble, membre de l’UMR LIRE (CNRS 5611), co-directeur de los angeles revue Multitudes et collaborateur de l. a. Revue des Livres.

Show description

Read Online or Download Gestes d'humanités : Anthropologie sauvage de nos expériences esthétiques PDF

Similar Culture books

Nation

While an immense wave destroys his village, Mau is the single one left. Daphne—a traveller from the opposite aspect of the globe—is the only survivor of a shipwreck. Separated by way of language and customs, the 2 are united by means of disaster. Slowly, they're joined by way of different refugees. And as they try to guard the small band, Mau and Daphne defy ancestral spirits, problem demise himself, and discover a long-hidden mystery that actually turns the area the wrong way up.

Beer is Proof God Loves Us: Reaching for the Soul of Beer and Brewing (paperback)

Beer Is facts God Loves Us is a humorous, attractive, and downright joyous exam of the total international of beer and brewing. Your consultant, Charlie Bamforth, could be the world's number 1 professional on each point of beer. After a global seek, he used to be chosen because the first Anheuser-Busch Professor of Brewing technological know-how on the collage of California, Davis.

London Labour and the London Poor (Penguin Classics)

Unflinching stories of London’s terrible from a prolific and influential English writerLondon Labour and the London terrible originated in a chain of articles, later released in 4 volumes, written for the Morning Chronicle in 1849 and 1850 whilst journalist Henry Mayhew used to be on the top of his occupation. Mayhew aimed just to file the realities of the terrible from a compassionate and sensible outlook.

Amusing Ourselves to Death: Public Discourse in the Age of Show Business

Initially released in 1985, Neil Postman’s groundbreaking polemic concerning the corrosive results of tv on our politics and public discourse has been hailed as a twenty-first-century ebook released within the 20th century. Now, with tv joined through extra refined digital media—from the net to cellphones to DVDs—it has taken on even higher importance.

Extra resources for Gestes d'humanités : Anthropologie sauvage de nos expériences esthétiques

Show sample text content

Le geste virtuose ne s’impose pas depuis l’esprit de l’exécutant (ou du compositeur) sur les paramètres de l. a. scenario matérielle : il émerge de los angeles rencontre entre les propriétés particulières de certains corps et de certains matériaux, dont il faut savoir épouser les linéaments propres. En analysant méticuleusement los angeles façon dont le menuisier réagit à los angeles scie et au bois lorsqu’il coupe une planche, Tim Ingold met ainsi en lumière � 1o la qualité processuelle de l’utilisation des outils, 2o la synergie qui doit s’instaurer entre l’ouvrier, l’outil et le matériau et 3o l’appariement de los angeles belief et de l’action » qui doit accompagner l’ensemble du processusXVIII. Loin d’appliquer un programme sur une scenario, le geste virtuose se caractérise par sa capacité à improviser, à se reconfigurer afin de rester au plus proche de ce qu’il perçoit dans l. a. scenario où il prend position. � La virtuosité opératoire ne sert pas à exécuter un layout préexistant, mais à engendrer les formes des artefacts au fil même de l’actionXIX. » Une telle approche nous fait à nouveau reconnaître l. a. contradiction inhérente à l. a. inspiration de maîtrise lorsqu’il s’agit de geste : l. a. véritable maîtrise consiste à renoncer à l. a. maîtrise programmatrice ; elle ne s’affirme qu’en acceptant de s’aliéner dans los angeles particularité de los angeles state of affairs, des matériaux, des imprévus, des étrangetés qu’elle rencontre sur son cheminXX. Le moment déplacement auquel nous invite Tim Ingold concerne los angeles façon dont les virtuosités se transmettent de génération en génération. Alors que notre idéal de maîtrise implique généralement los angeles capacité d’expliciter les paramètres pertinents qu’il importe de contrôler pour assurer le succès d’une opération, ce qui permet l’établissement de règles d’instructions et de protocoles qu’il suffit de suivre (ou de faire suivre par des machines) pour parvenir aux fins visées, l’observation de los angeles façon dont un apprenti menuisier ou dont une jeune fille Telefol acquièrent leur dextérité suggère que � ce n’est pas par l. a. transmission de formules explicitables que les virtuosités sont transmises de génération en génération, mais à travers une expérience pratique par laquelle nous mettons l. a. major à los angeles pâte (hands-on)XXI ». Comme le savent les artisans, les musiciens, les danseurs, les athlètes et autres acrobates, apprendre un geste exige beaucoup moins d’instructions que d’imitation et surtout de répétitions. L’acquisition d’une virtuosité consiste moins à apprendre qu’à s’entraîner. Et sur ce aspect encore, l. a. virtuosité paraît s’ingénier à entrecroiser maîtrise et aliénation de façon paradoxale. J’acquiers � mon » adresse à strength d’imiter autrui. L’entraînement consiste à se battre contre soi-même pour devenir ce que l’on aspire à être. En dehors de cas exceptionnels, l. a. virtuosité relève de l’acquis (et du laborieusement acquis) : los angeles maîtrise de nos gestes exige de s’aliéner non seulement dans les propriétés des matériaux et des occasions présentes, mais aussi dans les gestes imités d’autrui et imposés contre nos propres mouvements spontanés.

Rated 4.57 of 5 – based on 11 votes