Download E-books La folie qui vient des Nymphes PDF

By Roberto Calasso

Avant de vouer un culte à l. a. raison, les Grecs se sont enthousiasmés pour los angeles thought de ownership. Lié aux affres de los angeles ardour, ce phénomène de « folie divine » revêt diverses formes et génère los angeles pensée même, l. a. poésie, los angeles divination.

Roberto Calasso se penche sur l’histoire secrète de cette proposal, méprisée et attaquée par les Modernes. Il rappelle qu’elle doit son origine à l. a. determine de los angeles Nymphe, instigatrice de l. a. première ownership, los angeles ownership érotique, qui touche non seulement les hommes mais aussi les dieux. Il redonne du sens à ces êtres délicats et sibyllins, fascinants et terribles.

Dans cet essai d’une grande modernité, d’autres œuvres prosperous, recoupant le thème de l. a. ownership, parmi lesquelles Lolita de Vladimir Nabokov, Fenêtre sur cour d’Alfred Hitchcock, ou encore Gilda de Charles Vidor.

En couverture : Sir Peter Lely, Nymphes à los angeles fontaine, huile sur toile, vers 1650. © Dulwich photo Gallery, Londres, Royaume-Uni / The Bridgeman paintings Library

Show description

Read Online or Download La folie qui vient des Nymphes PDF

Best Literary Criticism books

The Art of Language Invention: From Horse-Lords to Dark Elves, the Words Behind World-Building

An insider’s journey in the course of the building of invented languages from the bestselling writer and writer of languages for the HBO sequence video game of Thrones and the Syfy sequence DefianceFrom grasp language author David J. Peterson comes an artistic advisor to language development for sci-fi and fable lovers, writers, video game creators, and language fanatics.

After Babel: Aspects of Language and Translation

Whilst it first seemed in 1975, After Babel created a sensation, quick setting up itself as either a arguable and seminal research of literary conception. within the unique version, Steiner supplied readers with the 1st systematic research because the eighteenth century of the phenomenology and techniques of translation either within and among languages.

Is the Rectum a Grave?: and Other Essays

Over the process a wonderful occupation, critic Leo Bersani has tackled a number matters in his writing, and this assortment gathers jointly a few of his best paintings. starting with one of many foundations of queer theory—his recognized meditation on how intercourse ends up in a shattering of the self, “Is the Rectum a Grave?

The Rhetoric of Fiction

The 1st version of The Rhetoric of Fiction remodeled the feedback of fiction and shortly turned a vintage within the box. some of the most popular texts in fiction classes, it's a typical reference aspect in complicated discussions of ways fictional shape works, how authors make novels available, and the way readers recreate texts, and its recommendations and terms—such as "the implied author," "the postulated reader," and "the unreliable narrator"—have turn into a part of the traditional severe lexicon.

Extra info for La folie qui vient des Nymphes

Show sample text content

Kafka préférait dormir. Kafka et Frau Tschissik Sale, bohémienne, vitale, comique, érotique, grossière, ancestrale, l. a. compagnie de théâtre yiddish menée par Yitzhak Löwy healthy irruption à l’automne 1911 dans l. a. vie de Kafka. � Qui couche avec les chiens attrape des puces », commenta, lapidaire, son père Hermann. Son fils lui répondit avec des mots � agités », mais quelques jours auparavant il avait now noté sa peur d’attraper des poux en approchant sa tête de celle de Löwy. Lequel venait juste de lui � avouer sa blennorragie ». Löwy était un � menteur » dont Kafka admirait l’art de raconter des histoires toujours vibrantes d’une � émotion ininterrompue ». Des histoires de Juifs orientaux, mais de Paris aussi : Notre-Dame qui l’« effraye » ; le tigre du Jardin des Plantes, qui rassasiait � désespoir et espoir » en dévorant son repas. Chez Löwy les photos débordaient. En annonçant à sa famille son passage par Varsovie, il écrivait : � Je me promènerai parmi vous, dans mes vêtements européens, “comme une araignée sous vos yeux, comme un homme en deuil parmi des fiancés”. » Si le théâtre yiddish était considéré comme une variante de l’opérette, ce n’est pas sans raison, vehicle un fil de dévouement profond à l’absurde outrageant relie Jacob Gordin à Offenbach, qui pourrait être considéré comme los angeles ramification occidentale de ce théâtre. Au lieu d’un tableau vivant avec des déesses débraillées au sommet de l’Olympe, l’opérette hébraïque offrait, comme � point culminant », le défilé à travers le public de los angeles � vedette, avec un cortège de petits enfants derrière elle », qui � portent tous à los angeles major de petits rouleaux de l. a. Torah et chantent : toire is die beste schoire, los angeles Torah est los angeles meilleure marchandise ». Tout peut arriver, dans le � vacarme de ce judaïsme ». Il suffit de croire aux � coups de fouet, aux déchirures, aux volées, aux coups sur le dos, aux évanouissements, aux égorgements, aux boitements, à los angeles danse avec les grandes bottes russes, à los angeles danse avec les jupes des femmes retroussées, au fait de se vautrer sur le canapé ». Après tout, ce sont des � choses où les objections ne servent à rien ». l. a. compagnie jouait au café Savoy, dans un espace étroit, où l’on était obligé de se marcher sur les pieds et où les coulisses et le rideau de scène s’écroulaient continuellement. Quand les acteurs s’embrassaient, chacun d’eux tenait los angeles perruque de l’autre. Ils suscitaient toute sorte de sentiments, sauf le appreciate. Le portier du lieu, � ex-employé de bordel et maintenant souteneur », précise Kafka, comme s’il parlait d’un collègue de bureau, les traitait en � crève-la-faim et nomades ». Il osait même injurier l’actrice principale, los angeles � petite Tschissik ». l. a. � petite Tschissik », � madame Tschissik », jouait toujours des rôles de � femmes et de jeunes filles qui devenaient tout à coup malheureuses, dont on se moquait, qui étaient déshonorées, outragées, sans pourtant qu’on leur accorde le temps de développer naturellement leur être ». Kafka admirait son � impétueuse puissance naturelle », qui parvenait tout de suite au paroxysme, même quand le texte ne le justifiait pas.

Rated 4.38 of 5 – based on 50 votes