Download E-books L'autre Blanchot: L'écriture de jour, l'écriture de nuit PDF

By Michel Surya

Los angeles contribution politique de Maurice Blanchot à los angeles presse d’extrême droite dans les années 1930 est désormais établie et en partie connue, sur laquelle ce livre revient longuement.

Pour autant, il ne s’agit pas ici d’un réquisitoire au terme d’une guide sur los angeles violence des propos qui ont alors été les siens, mais, à partir des silences, des omissions, des dissimulations sur les écrits anciens de celui qui passe, à juste titre, pour le représentant de l. a. plus haute exigence littéraire, une profonde réflexion sur los angeles conséquence de l. a. pensée.

Cette réflexion prend au mot Blanchot lui-même, qui écrivait, à propos de l’engagement nazi de Heidegger : "Il y a european corruption d’écriture, abus, travestissement et détournement du langage. Sur lui pèsera dorénavant un soupçon." Un semblable soupçon frapperait aujourd’hui Blanchot, d’autant plus pesant que l’importance qu’on reconnaît à sa pensée égale celle qu’il reconnaissait lui-même à l. a. philosophie de Heidegger.

Show description

Read Online or Download L'autre Blanchot: L'écriture de jour, l'écriture de nuit PDF

Similar Literary Criticism books

The Art of Language Invention: From Horse-Lords to Dark Elves, the Words Behind World-Building

An insider’s travel during the development of invented languages from the bestselling writer and author of languages for the HBO sequence online game of Thrones and the Syfy sequence DefianceFrom grasp language writer David J. Peterson comes an inventive consultant to language development for sci-fi and delusion fanatics, writers, online game creators, and language fanatics.

After Babel: Aspects of Language and Translation

Whilst it first seemed in 1975, After Babel created a sensation, speedy constructing itself as either a debatable and seminal research of literary concept. within the unique variation, Steiner supplied readers with the 1st systematic research because the eighteenth century of the phenomenology and approaches of translation either inside of and among languages.

Is the Rectum a Grave?: and Other Essays

Over the process a exclusive profession, critic Leo Bersani has tackled a number of matters in his writing, and this assortment gathers jointly a few of his most interesting paintings. starting with one of many foundations of queer theory—his well-known meditation on how intercourse results in a shattering of the self, “Is the Rectum a Grave?

The Rhetoric of Fiction

The 1st version of The Rhetoric of Fiction remodeled the feedback of fiction and shortly turned a vintage within the box. some of the most conventional texts in fiction classes, it's a general reference element in complex discussions of the way fictional shape works, how authors make novels obtainable, and the way readers recreate texts, and its options and terms—such as "the implied author," "the postulated reader," and "the unreliable narrator"—have turn into a part of the traditional severe lexicon.

Additional info for L'autre Blanchot: L'écriture de jour, l'écriture de nuit

Show sample text content

Soit quarante-quatre ans après ce qu’il suggest qu’on interprète comme une conversion ; et vingt-six ans après ce qu’on est à notre journey tenté d’interpréter comme une reconversion. En réalité, il faut bien en faire l’hypothèse, Blanchot n’a jamais sérieusement séparé entre los angeles politique et los angeles littérature. Il n’a pas davantage séparé entre elles que l. a. plupart des hommes de sa génération. Il faut même supposer le contraire, et lui donner en cela raison : il les croit consubstantiellement liées (transubstanciellement même). Il est seulement arrivé qu’il se méprît sur los angeles nature du rapport qu’elles entretiennent. À peu près comme le réalisme socialiste stalinien s’est mépris, et pour les mêmes raisons, fussent-elles exactement opposées. C’est par le même mouvement que Blanchot a toujours pensé, qu’il a toujours pensé à los angeles fois en écrivain et en politique. Mais remark pour lui le dire, qui s’est donné successivement pour amis, dans les années 30 et les années 60, des personnes que tout opposait. Ce qu’il n’avait pas vu, ce qu’il ne voit apparemment pas davantage en 1984, où il écrit à Laporte cette lettre faite pour s’expliquer, c’est que los angeles littérature (la pensée) instaure un partage que l. a. politique ne contient pas, ne délimite pas. Qui pose d’autres stipulations à laquelle los angeles politique, par nature, ne répond pas. Si loin qu’il ait su aller, écrivant après combien de livres qui semblent pouvoir n’appartenir à rien, s’y soumettre moins encore, quelque selected en lui ne cède pas là-dessus : il ne conçoit pas sa suréminence local. C’est en quoi Bataille ne l’a pas convaincu, qui y reviendra chaque fois que l’occasion s’en présentera. En 1958, par exemple. los angeles littérature, los angeles pensée sont suréminentes ou souveraines, quand los angeles politique n’est que subordonnée. Bataille y tient et s’y tient. Le partage dont Blanchot parle n’est qu’un fake ou qu’un demi-partage. Qui compte, sans aucun doute. Encore qu’en partie. Un autre partage se surimpose à lui, qu’il voit sans le voir. los angeles preuve, cette word, juste après, toujours dans los angeles même lettre : � Je ne dirai pas qu’il y a une écriture de droite et une écriture de gauche : ce serait une simplification absurde et de plus sans portée. » Absurdité, en effet, niaiserie même, que Bataille, mais Artaud, mais Breton même auraient dû lui faire apercevoir : l’écriture n’est ni de droite ni de gauche. Elle est au principe d’une liberté essentielle dont l. a. gauche peut tirer ses principes propres (qu’elle a d’ailleurs d’abord tirés d’elle ; principes que l. a. droite peut tout au plus contester), mais à laquelle elle n’a pas à demander que l’écriture s’égale, encore moins se limite. XI On a parfois été tenté de faire du mot � refus » (le � mot grave du refus extrême1 »), dont Blanchot a en effet beaucoup usé dans los angeles seconde partie de sa vie, un mot clé, si ce n’est le mot même ou le mot par excellence de toute politique selon lui. Tentation trompeuse. Le preferable Blanchot — l’autre —, quoi qu’il y paraisse, ne refusait pas, ou pas essentiellement — à los angeles vérité, très peu.

Rated 4.59 of 5 – based on 27 votes